Le voyage pédagogique avec les élèves de Metz #01 – présentations

Classé dans : Blog | 1

Le projet Tisseuses d’idées est motivé par l’envie de transmettre. Transmettre toutes les belles idées que nous allons rencontrer aux quatre coins du monde, transmettre le militantisme des uns, l’énergie des autres, transmettre l’envie de changer le monde. Et à qui transmettre cela avant tout ? Les jeunes générations, les acteurs de demain, les futurs citoyens du monde ! C’est à partir de ces idées que nous avons entrepris de développer un autre axe à notre projet : transformer notre projet en un voyage pédagogique en créant du lien avec des collégiens et des lycéens.

Nous avons rencontré certains professeurs d’une école située dans la périphérie de Metz, Jean XXIII, engagées dans un projet de développement durable au sein de l’établissement. Ce projet, appelé “Fil Vert” a pour but de mener des actions de recyclage, de sensibilisations, ou encore de revoir certains modes de fonctionnement au sein même de la vie de l’établissement.

En rencontrant ces enseignants engagés et en leur parlant de notre projet, nous nous sommes vite entendues pour développer un projet pédagogique ensemble ! Il s’agira de faire profiter de notre tour du monde pour les faire voyager par procuration durant l’année. Ainsi, nous voulons développer leur curiosité, les ouvrir au monde et à la rencontre avec les différentes cultures, les différentes manières de vivre et de penser. L’idée est aussi de sensibiliser ces adolescents et jeunes adultes aux problèmes écologiques globaux et locaux, et ainsi de développer leur sens critique quant aux modes de vie occidentaux actuels. L’objectif est d’éveiller et de faire grandir le mieux possible les futurs acteurs d’un monde à changer. Et de leur montrer que ce genre de projet fou, ce genre de rêve d’enfants, peut devenir réalité !

Au début du mois d’octobre, nous sommes donc allées rencontrer nos jeunes coéquipier pour ce beau projet. L’équipe pédagogique nous a proposé de travailler avec trois classes de trois niveaux différents, ce qui permet d’enrichir l’expérience avec des personnes aux âges et aux préoccupations différentes.

A chaque classe son projet.

Nous avons d’abord rencontré la classe de cinquième avec qui le projet sera axé sur l’aspect voyage. Après leur avoir demandé leurs destinations de rêve, nous avons réfléchi ensemble aux raisons pour lesquelles on pouvait vouloir voyager et de quelles manières on pouvait envisager le voyage. Nous avons été agréablement surprises de voir l’intérêt de ces jeunes ados pour les questions logistiques que nous avons du régler pour notre tour du monde, et super contentes de leur montrer qu’on peut surmonter toutes ces problématiques de budget et d’organisation. Avec un dossier en béton, des bourses et beaucoup de motivation, ce genre de projet est possible ! Et ça, nous voulons le leur transmettre, avant tout !!

Pendant le voyage, il y aura un échange avec eux et un voyage via les réseaux sociaux, en parallèle d’un travail sur le carnet de voyage. Histoire de balayer les différentes manières de voyager, traditionnellement ou virtuellement. Affaire à suivre sur notre compte instagram @tisseusesdidees…

Ensuite, nous avons rencontré une cinquantaine d’élèves de terminale en filière économique et sociale. Avec eux, nous travaillons sur les structures alternatives menant des projets durables. Ils mèneront des enquêtes à Metz, de la même manière que nous le ferons à l’autre bout du monde, pour découvrir des acteurs locaux engagés dans des projets responsables. En plus de découvrir les initiatives alternatives de leur ville, ils pourront développer le sentiment d’être acteurs de ce qui se passe près de chez eux en allant les interroger, les interviewer, les photographier… Nous avons hâte de voir l’avancée de ce projet et de découvrir les différents portraits engagés !!

Et pour finir, nous avons pris contact avec des élèves de seconde qui profiterons de ce projet pour traiter les problématiques liées à l’engagement. De quelle manières les choix que l’on fait au quotidien ont un impact dans le monde ? Comment devenir consomacteur ?

Nous vous parlons de tout cela à l’aube de notre grand départ, parce que nous nous sentons emportées par l’énergie de tout ceux qui participent à ce projet. Notre famille et nos amis qui ont les yeux qui brillent, ces professeurs engagées, ces adolescents et jeunes adultes motivés… Nous partons avec un peu de tous dans notre sac à dos, et ça nous donne des ailes pour voler jusqu’au bout du monde !

  1. MS

    Un dossier en pierre, en bois, en paille et en terre cuite ou crue peut être aussi solide qu’  » un dossier en béton » , c’est plus juste et peut-être plus joli que le vieux réflexe du béton dans ce cas… Ahaha Blague à part, voici un peu de lecture sur le recyclage textile pour le trajet, à traduire mais ça peut vous intéresser :

    https://www.fibre2fashion.com/industry-article/3197/textile-recycling?fbclid=IwAR0eNtN9ISMjQlipFZdZCjHYKrhinFLMrDPUp8i9zES_1hiQ91c2bXxW3MQ

    Je suis tombé dessus via le facebook de Doriane Van Overeem, une créatrice belge et engagée.

    Bon vent !
    Ms

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *