Fashion Revolution Week 2018 #03 – Jours 2 & 3

Classé dans : Blog, Rencontrer | 0
Retour sur les 2ème et 3ème jours de la Fashion Revolution Week – 25 et 26 avril 2018

Pour mieux comprendre le mouvement Fashion Revolution et la Fashion Revolution Week rendez-vous sur un article antérieur, et pour découvrir notre première journée à cet évènement, rendez-vous sur l’article précédent.

 

 

Jour 2 – 25 avril 

Nous avons commencé notre journée avec une petite balade aux Grands Voisins, et un certain émerveillement pour la Recyclerie bien fournie !

Ensuite nous nous sommes tout doucement dirigée vers le Hasard Ludique où nous attendait une soirée bien riche organisée par SloWeAre, Namasté la mode. Cette soirée s’est organisée en 3 parties : un one woman show de Valérie Pastre, puis une table ronde avec différents acteurs d’une mode éthique et un DJset de Anemophonics.

Spectacle de Valérie Pastre « Namasté beaucoup »

Sur la scène du Hasard Ludique,  une jeune femme drôle et pétillante, nous raconte comment son regard sur la vie a changé quand elle est partie de Paris pour rendre visite à sa cousine dans les Alpes.

Le burn-out de Valérie lui fait quitter la capitale et découvrir chez sa cousine Marion un autre mode de vie : les toilettes sèches, le veganisme, les cours de yoga sans prof, l’absence des réseaux sociaux, etc. Autant de raisons pour une citadine convaincue de remettre en question ses habitudes. De manière décomplexée et avec beaucoup d’humour, elle nous raconte ses difficultés premières à s’adapter à ces drôles de pratiques. Puis, avec elle, nous découvrons son évolution et ses opinions qui changent. Elle rentre finalement à Paris en décidant de sauver l’humanité.

Valérie est touchante, et ce qu’elle a vécu, nous pouvons tous.tes, à un moment ou à un autre, le rattacher avec quelques une de nos expériences. Elle parle sans tabou de nos prises de consciences, nos changements d’habitudes, le regard des autres sur nos actes, etc.

« Mais arrête de me faire culpabiliser ! » répond-elle à sa cousine qui lui explique les raisons pour lesquelles elle ne mange pas de saucisson. Quelle végétarien.ne n’a pas entendu cette phrase ? Cela m’a personnellement marquée, car végétarienne depuis trois ans, mon discours a évolué devant les viandars. Cela illustre un point important de la pièce : la rencontre entre deux personnes aux modes de vie différents. Les discussions peuvent être compliquées, voire houleuses, mais partager son avis et sa documentation est important pour avancer ensemble !

Vous pouvez retrouver Valérie Pastre à La Petite Loge !

Table ronde avec différents acteurs d’une mode éthique

La table ronde réunissait Aude, fondatrice de la marque Muudana, Jennifer de Jules & Jenn, Clémentine de Olly Lingerie, et deux consommatrices responsables.

  •  Muudana est une marque de vêtements visant à valoriser les savoir-faire traditionnels de différents pays. Pour cela, Aude voyage et rencontre des artisans locaux qui lui font découvrir différentes traditions textiles. Elle se focalise sur un pays par collection, en produisant ses modèles avec des professionnels locaux. « Inspiration locale, impact global »
  •  Jules & Jenn est une marque de maroquinerie responsable. Les pièces sont produites en France, en Espagne et au Portugal avec des méthodes respectueuses de l’environnement et des savoir-faire des artisans maroquiniers. La maison tient à coeur de mettre en valeur ses artisans et producteurs et communique beaucoup sur leur chaîne de production.
  • Olly Lingerie est une marque de lingerie responsable. Les pièces sont faites en coton certifié GOTS, fabriquées en Europe et dans une logique de durabilité.

La table ronde a traité différents points, dont un que nous avons relevé : comment, en tant que marque de mode, palier aux changements incessants des tendances ?

On nous a parlé de tendances de fond, de tendances « durables », c’est à dire de tendances qui perdurent pendant plusieurs années, qui ne sont pas guidées par le motif de la saison ou la couleur de l’année. L’idée est finalement de se rapprocher le plus possible de l’intemporel, de l’indatable, pour ne pas s’en débarrasser en même temps que la mode s’en débarrasse.

 

Jour 3 – 26 avril 

Open Studio de Panafrica

Nous sommes allées à la rencontre d’une marque de baskets engagée, Panafrica. Derrière ses imprimés colorés, cette marque nous parle des trois piliers du développement durable : le social, l’économie et l’environnement. Elle place l’humain au coeur du projet, en s’inscrivant dans des programmes de renforcement des outils pédagogiques, ainsi que dans un système de commerce équitable.

Leur programme Walk for school consiste en l’aide financière de projets d’éducation et de formation professionnelle sur plusieurs sites du continent africain. La marque reverse 10% des bénéfices à aux trois associations suivantes.

Africa Tiss est une association ayant créé un centre d’excellence textile au Burkina Faso pour permettre aux femmes de se former et d’obtenir une autonomie financière. Et pour ne rien gâcher, ils oeuvrent à n’utiliser que du coton biologique et des teintures naturelles ! Nous allons les rencontrer en novembre prochain, et nous vous en dirons donc plus à ce moment-là ! Cette association a l’air d’être une fourmilière de projets avec Design For Peace, ou encore Au Fil des Voisins…

D’autres part, Panafrica a noué des partenariats avec Espoir d’Afrique au Bénin et Serge Betsen Academy au Cameroun pour contribuer à l’achat de matériel scolaire et permettre l’accès à l’éducation en allégeant les charges des familles.

À ces partenariats s’ajoutent une production responsable et contrôlée des baskets au Maroc et des achats de tissus Wax directement chez les producteurs locaux d’Afrique de l’Ouest, ainsi qu’un engagement auprès de l’école d’excellence d’Africa Tiss, qui crée actuellement des tissus que nous trouveront dans les futures collections de baskets !

 

Pour conclure, participer à la Fashion Revolution Week a été une super expérience pour nous. D’abord, c’était la première fois qu’on vous partageait un évènement, des rencontres, et des projets, et on espère que ça vous a plu !!! Ensuite, être au coeur de cette effusion d’énergie et d’engagement, ça nous a rempli d’enthousiasme et d’optimisme !

Des gens se bougent un peu partout, nous en sommes certaines ; il suffit d’aller à leur rencontre et de parler d’eux pour qu’ils puissent être des acteurs importants et influencent un changement dans la société ! Et comprendre leur économie, leur mode de production, et leur parti pris, ça nous permettra à tous de s’en inspirer pour créer un monde du textile carrément plus sympa !!!

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *